10 août 2006


Lorsque l’on prend son envol, on passe toujours par des zones de turbulences. Celle-ci est plutôt animaux_84conséquente. Beaucoup de choses vues et entendues, beaucoup de conversations et de visages se bousculent dans ma tête. Tellement, que je n’arrive pas à raccrocher tous les wagons au petit train. J’espère y arriver au fur et à mesure, mais en attendant, je consignerais chaque petit wagon de façon indépendante. J’ai bien peur tout de même de ne jamais y arriver, car c’est à la fois très simple et très compliqué, c’est le petit train de la vie, ou plutôt de la survie…

Posté par miniboo à 02:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Lorsque l’on prend son envol, on passe toujours

Nouveau commentaire